Malars de rivière

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Plumez à sec, puis mettre sur la flambe : ostez la teste et la gettez, et laissiez les piés; puis mettez en broche et une leschefrite dessoubs pour requellir la gresse, et mettre des oignons dedans qui ne frisent en la gresse. Et quant l’oisel est cuit, mettez du lart et du percil en la leschefrit, et boulez tout ensemble, et des tostées dedans, et l’oisel par pièces; ou soit mangié au sel menu.
Autrement se peu faire. Mettez en la leschefrite des oigons comme dit est, et quant l’oisel sera cuit, si mettez en la leschefrit un petit de verjus et moitié vin moitié vinaigre , tout bouli ensemble, et après mis la tosté. Et ceste derrenière sausse est appellée le Saupiquet.
Texte en Ancien Français.

 


Répondre

La vie vaut la peine d'être... |
A.F.L.A.P.A. |
Chronique d'une Greffe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COURS DU BLOC B
| GEOBIOLOGIE QUANTIQUE
| YOGA FÉMININ - GUJAN-MESTRAS